Pucerons sur les plants de tomates - Guide complet de prévention et de lutte naturelle contre les pucerons

William Mason 12-10-2023
William Mason

Les pucerons font partie des insectes les plus gênants pour les tomates. Les pucerons sur les plants de tomates peuvent être une véritable menace, ruinant tous vos efforts et réduisant votre récolte à presque rien. Mais peut-on se débarrasser des pucerons sur les plants de tomates de manière naturelle ou les insecticides sont-ils la seule solution ?

Nous avons beaucoup d'expérience dans la culture des tomates et nous avons rencontré de nombreux pucerons. Nous voulons partager avec vous quelques-unes de nos meilleures méthodes de lutte contre les pucerons.

Cela vous convient-il ?

Voir également: L'eau de riz pour les plantes - Faits, avantages et inconvénients

Alors continuons !

Qu'est-ce que les pucerons ?

Si vous rencontrez des pucerons sur vos plantes, votre réaction instinctive est de vous en débarrasser le plus rapidement possible. Cependant, savoir ce que sont les pucerons et pourquoi ils adorent nos légumes est une partie de la clé pour éliminer complètement le problème.

Les pucerons sont de minuscules insectes ailés qui survivent en suçant la sève de diverses espèces de plantes. Ils se situent au bas de la chaîne alimentaire et constituent un en-cas savoureux dont raffolent de nombreux autres insectes, oiseaux et animaux. Ils se reproduisent rapidement en grand nombre et ont un cycle de vie court. Et ils semblent n'avoir aucune raison d'être !

Il existe plus de 4 000 espèces de pucerons dans le monde. Certains ne peuvent survivre que sur un seul type de plante, tandis que d'autres se régalent de tout ce qu'ils rencontrent.

Vous avez des pucerons sur vos plants de tomates ? Pas de panique ! Votre jardin de tomates peut généralement supporter une infestation mineure. Et bien que les pucerons soient des antagonistes naturels, quelques pucerons ne causent généralement pas de perte de fruits. Cela dit, toute accumulation détectable est suffisante pour vous stresser. C'est pourquoi nous examinons toutes les espèces de plantes dans notre jardin, y compris la face inférieure des feuilles. Lorsque nous voyons quelques pucerons au hasard, nous les observons sur les feuilles.(Nous avons lu que les vers à cornes, les vers des fruits et les punaises sont des prédateurs plus importants des tomates. D'après mon expérience de jardinier, les pucerons sont moins menaçants).

Les pucerons vivent-ils dans le sol ?

La plupart des pucerons sont des insectes aériens qui volent de plante en plante pour trouver leur nourriture préférée. Cependant, certaines espèces de pucerons se sont adaptées pour vivre dans le sol et se régaler des racines des plantes.

Si vos plantes sont rabougries, poussent lentement ou ont une croissance anormale, les pucerons des racines (Pemphigus ) peuvent être à l'origine du problème.

Comment repérer les pucerons sur vos plants de tomates

Si vous avez trouvé de petites bestioles vertes sur des plants de tomates, il s'agit probablement de pucerons. Le type de puceron le plus courant est également connu sous le nom de mouche verte. Le nom de mouche verte vient de sa couleur verte fluorescente. L'apparence vert fluo peut les rendre difficiles à repérer sur les nouvelles pousses des plants de légumes - un déguisement diaboliquement astucieux !

Les pucerons vivent sur la face inférieure des feuilles et peuvent être difficiles à repérer. Souvent, le premier signe de la présence de pucerons est l'endommagement de la plante elle-même. feuilles enroulées, déformées Si vous voyez un groupe de minuscules insectes verts, vous savez que des insectes tels que les pucerons verts du pêcher (Myzus persicae ) sont à blâmer.

Les pucerons ont également tendance à laisser des résidus collants sur les feuilles, appelés miellat Ce résidu est nettement sucré et peut attirer d'autres insectes. Les fourmis, en particulier, adorent le miellat. Les fourmis vont ferme les pucerons afin qu'ils puissent récolter le miellat pour eux-mêmes.

La relation entre les pucerons et les fourmis est bénéfique pour les deux espèces : les fourmis se nourrissent du miellat et, en retour, elles protègent les pucerons de leurs ennemis.

Certaines fourmis vont même jusqu'à construire de petits abris pour les pucerons ou à garder les pucerons qui se nourrissent de racines à l'intérieur de leur propre nid. Quelques espèces de pucerons sont devenues si dépendantes de leurs fourmis qu'elles n'excrètent même pas de miellat à moins d'être stimulées par une fourmi !

Université du Wisconsin-Madison - Extension horticole

Ainsi, si vous voyez des fourmis courir le long des tiges de vos plants de tomates, il est fort probable que vous trouviez un élevage de pucerons au sommet !

Le jardinage est une bataille. Il faut connaître son ennemi ! Deux ou trois pucerons communs sont susceptibles d'envahir vos plants de tomates. Le premier est le puceron vert du pêcher, comme on peut le voir sur l'image ci-dessus. On trouve aussi le puceron de la pomme de terre, le puceron noir et le puceron blanc. Le puceron de la pomme de terre est rouge et plus gros que le puceron du pêcher. Heureusement, le meilleur remède contre les pucerons est 100 % naturel. Il s'agit du puceron naturel du pêcher.les prédateurs : les guêpes parasites, les chrysopes vertes, les demoiselles et les coccinelles sont parmi les plus connus (évitez d'utiliser des pesticides qui pourraient tuer ces prédateurs et laissez la nature suivre son cours).

Pucerons rouges sur les plants de tomates

Malheureusement, les plants de tomates ne sont pas les seuls à souffrir des mouches vertes : sous les feuilles se cachent parfois des pucerons rouges. Ces pucerons rouges sont probablement des pucerons de la pomme de terre. Les pucerons rouges, malgré leur nom, adorent les plants de tomates (les tomates et les pommes de terre sont tout de même apparentées !).

L'identification exacte de l'espèce de puceron qui habite votre plante peut être incroyablement déroutante. Le service de vulgarisation horticole de l'université du Wisconsin mentionne :

De nombreuses espèces ont deux types de couleurs, comme le puceron vert du pêcher, qui a une forme verte et une forme rouge.

Université du Wisconsin-Madison - Extension horticole

Ainsi, même si vos pucerons sont verts, il ne s'agit pas nécessairement de pucerons verts du pêcher !

Les pucerons ne sont pas seulement verts et blancs, ils sont de toutes les couleurs ! Les jardiniers de tomates trouveront également de nombreux pucerons de différentes nuances de rouge - rose, marron, cramoisi, rouge vif et orange. Nous les méprisons tous de la même manière et nous ne faisons pas de discrimination. Prenez le tuyau d'arrosage et rincez-les tous !

Pucerons noirs sur les plants de tomates

Les pucerons noirs sur les plants de tomates sont moins fréquents mais plus faciles à repérer. Les pucerons noirs, également connus sous le nom de mouches noires, ont tendance à préférer les plants de haricots mais peuvent également coloniser les plants de tomates.

Nous ne voyons pas autant de pucerons noirs sur les plants de tomates que de pucerons verts et rouges. Mais, contrairement aux pucerons verts, qui se fondent parfaitement sur les tiges et les feuilles de tomates, les pucerons noirs sont beaucoup plus faciles à repérer lorsqu'ils se déplacent sur vos plants de légumes. Au début, ils peuvent être confondus avec de la terre le long de la branche, jusqu'à ce que vous remarquiez qu'ils se déplacent... Mince !

Pucerons blancs sur les plants de tomates

Les pucerons blancs ressemblent souvent à une tache de moisissure ou à une croissance fongique, apparaissant comme une tache laineuse sur la face inférieure de la feuille. Regardez de plus près et vous verrez de minuscules mouches blanches sucer la sève de vos plants de tomates.

Vous voyez ici une infestation de mouches blanches. Mais il est facile d'éliminer ces parasites. La première étape consiste à prendre un tuyau d'arrosage et à vaporiser doucement les feuilles. La plupart des mouches blanches seront emportées. Si une feuille est infestée au-delà de la capacité du tuyau d'arrosage, il est préférable de couper la feuille infectée avec des ciseaux de jardin bien aiguisés.

Pourquoi mes tomates ont-elles des pucerons ?

Si je ne voyais pas de pucerons dans mon jardin, je craindrais que quelque chose ne tourne pas rond ! Les pucerons recherchent leurs plantes préférées pour s'en régaler, et les plants de tomates figurent en bonne place sur la liste.

L'un des meilleurs conseils de jardinage que je me souvienne avoir entendu était le suivant. "Si quelque chose ne mange pas vos plantes, votre jardin ne fait pas partie de l'écosystème !

De nombreux exploitants agricoles se rendent compte que travailler avec la nature, plutôt que contre elle, est la clé d'un jardin potager florissant et abondant.

Et comme les pucerons se situent au bas de la chaîne alimentaire, ils sont essentiels à la survie de nombreux autres insectes utiles.

Si vous avez trouvé le bon équilibre dans votre jardin, les prédateurs naturels ne tarderont pas à arriver pour profiter d'un buffet à volonté de leurs collations préférées.

Les pucerons nuisent-ils aux tomates ?

Les plants de tomates sont résistants aux pucerons et une plante saine peut en tolérer un nombre surprenant avant que la santé de la plante ne commence à en souffrir.

Le principal problème survient lorsque les feuilles sont endommagées, ce qui réduit la capacité de la plante à photosynthétiser Ces dommages aux feuilles peuvent ralentir la croissance de la plante et entraîner une baisse du rendement des tomates.

Une couverture foliaire réduite peut également être problématique dans les climats plus chauds, car les fruits de la tomate sont alors exposés et plus susceptibles d'être endommagés. soleil brûlant .

Les plants de tomates peuvent-ils survivre aux pucerons ?

Assurez-vous que votre plante dispose de tout ce dont elle a besoin pour prospérer - eau, nutriments et chaleur - et qu'une nouvelle croissance saine remplacera bientôt le feuillage recroquevillé ou endommagé.

Comment se débarrasser des pucerons sur les plants de tomates

La plupart des plants de tomates tolèrent sans problème quelques pucerons, mais ceux-ci se multiplient rapidement et peuvent rapidement nuire à la santé de la plante et au rendement de la récolte.

Nous verrons plus tard les solutions permanentes aux problèmes de pucerons, mais aussi quelques solutions rapides pour redonner vie à votre plante.

Quel est le meilleur destructeur de pucerons ?

Je me permets d'affirmer qu'il n'existe pas de bon destructeur de pucerons !

L'utilisation d'un insecticide sur les pucerons serait à peu près aussi efficace que la pulvérisation de moustiques autour d'un étang en été - il faudrait noyer toute la zone dans des produits chimiques pour obtenir la moindre diminution de la population.

Les pucerons se multiplient rapidement. Et quelques uns seulement peuvent infester toute votre culture de tomates dès que vous avez le dos tourné. Heureusement, la nature a la solution parfaite à votre problème !

Vous voyez ici un puceron vert se reposant sur une feuille de tomate à l'intérieur d'une serre. Les infestations de pucerons dans les serres de tomates posent un défi unique en matière de pucerons ! La raison en est que les serres ne contiennent pas beaucoup de prédateurs naturels des pucerons - alors que les plantes extérieures sont plus susceptibles d'avoir des coccinelles, des guêpes, etc. Dans ce cas, nous recommandons toujours d'utiliser un jet d'eau régulier pour éliminer les pucerons du plant de tomates. Si les pucerons sont présents dans les serres de tomates, il est recommandé d'utiliser de l'eau.Les pesticides naturels tels que le neem ou l'huile de canola constituent alors une méthode de lutte biologique et sûre contre les pucerons.

Comment se débarrasser des pucerons sur les plants de tomates naturellement

À long terme, la clé de la lutte contre les pucerons est d'attirer des insectes prédateurs bénéfiques dans votre jardin. Ces dernières années, les populations d'insectes se sont effondrées en raison de l'utilisation excessive d'insecticides. Nous pouvons donc tous apporter notre contribution en les aidant à faire partie de nos petits écosystèmes.

Ma méthode préférée pour éliminer les pucerons sur les plants de tomates est de laisser un ou deux plants de tomates sur le sol. plantes sacrificielles avec une population de pucerons non perturbée. Beaucoup de nos amis jardiniers ont observé que les pucerons préfèrent les plantes plus faibles. Ce n'est donc pas une perte écrasante si les pucerons colonisent ces plantes.

L'idée est que lorsque les pucerons arrivent, une large gamme d'insectes prédateurs bénéfiques les suit de près, notamment les coccinelles, les larves de mouches syrphes, les punaises et les minuscules guêpes parasites.

C'est un jeu amusant que de repérer ces ennemis naturels lorsqu'ils arrivent, et le travail qu'ils accomplissent pour éliminer les pucerons est remarquable. Une seule coccinelle peut manger 50 pucerons par jour. - Quel appétit !

En savoir plus !

  • De quelle quantité de soleil les tomates ont-elles besoin pour mûrir ? Pas de fissure ni de brûlure par le soleil !
  • 13 Tomates les plus savoureuses et les meilleures pour les bacs et les pots !
  • 9 meilleurs plants de tomates pour les paniers suspendus - Variétés super prolifiques !
  • 10 délicieux conseils pour cultiver des tomates cerises en pot !
  • Quand récolter les tomates - Le meilleur moment pour cueillir plus de 11 variétés !

Quel remède naturel tue les pucerons ?

Si je suis prêt à sacrifier un ou deux plants de tomates pour l'équilibre de l'écosystème, il est hors de question que je perde l'ensemble de ma récolte.

Pour les autres plantes, les méthodes naturelles sont parfaites pour tuer les pucerons. N'oubliez pas de vérifier d'abord s'il y a des ennemis naturels - si vous repérez des larves de coccinelles, elles feront un travail bien meilleur que le vôtre ! Si quelque chose tente déjà d'éliminer votre infestation de pucerons, la meilleure chose à faire est de les laisser se débrouiller.

Si nous remarquons des plantes infestées de pucerons, nous mettons un litre d'eau dans un flacon pulvérisateur. Nous ajoutons ensuite une pincée de savon liquide pour la vaisselle et nous mélangeons le tout. Nous pulvérisons ensuite un jet puissant sur les pucerons, ce qui les déloge définitivement de la plante en un temps record. Les pulvérisations savonneuses peuvent tuer les pucerons d'un seul coup, ainsi que d'autres ravageurs des plantes comme les aleurodes, les limaces des rosiers, les cloportes et les cochenilles farineuses.Le savon est un remède biologique et sûr contre les pucerons ! Mais si les pucerons se trouvent sur les plants de tomates, nous vous conseillons de ne pas utiliser de savon. Vaporisez les plants sans savon ! Le savon peut nuire aux plants de tomates, selon le cultivar de tomate. (C'est vrai. Le savon et l'eau peuvent s'avérer un mélange volatile pour vos plants de tomates. Nous l'avons vu de nos propres yeux ! Mais un brouillard d'eau peut éliminer les pucerons.la plante sans nuire à vos tomates).

Puis-je pulvériser des pucerons avec du vinaigre ?

Le vinaigre est très acide et tue les pucerons, mais malheureusement, il endommagera aussi vos plants de tomates et découragera les insectes utiles.

Vous pouvez avoir de la chance avec du vinaigre de cidre de pomme dilué, qui peut tuer les pucerons sans nuire à la plante. Mais les plants de tomates affaiblis peuvent être particulièrement sensibles aux solutions acides, comme le vinaigre. Si vous essayez le vinaigre, diluez-le avec de l'eau à l'aide d'un ratio de un à trois (Une mesure de vinaigre, trois mesures d'eau) et essayez-le sur une ou deux plantes seulement.

Peut-on vaporiser les pucerons avec de l'eau savonneuse ?

L'eau savonneuse est souvent recommandée comme solution contre les pucerons et peut être très efficace. L'avantage du savon est qu'il ne tue que les insectes à corps mou comme les pucerons. De plus, on espère que l'eau savonneuse n'est pas aussi néfaste pour les prédateurs bénéfiques que le vinaigre.

Pour tuer les pucerons avec de l'eau savonneuse, préparez une solution à 2 % de savon et pulvérisez-la directement sur les insectes - vous devrez peut-être soulever chaque feuille et pulvériser soigneusement le dessous. Les plants de tomates sont plus sensibles au savon que la plupart des autres plantes, alors testez la solution sur quelques feuilles ! De cette façon, vous pouvez d'abord évaluer la réaction de la plante avant de la pulvériser sur toute la plante.

Comment se débarrasser définitivement des pucerons ?

Vous ne vous débarrasserez jamais définitivement des pucerons et vous auriez tort d'essayer de le faire. Il existe toute une série d'insectes affamés qui n'attendent que de s'occuper de votre problème de pucerons, si on leur en laisse la moindre chance !

La clé pour maintenir les populations de pucerons à un niveau minimum est d'attirer le meilleur type de prédateurs dans votre jardin. Ceux-ci comprennent les coccinelles, les guêpes parasitoïdes, les syrphes et les chrysopes. La plupart des larves de ces insectes mangent également les pucerons.

Comme dans tout écosystème, ils ont besoin du meilleur habitat et de la meilleure source de nourriture.

Idéalement, les prédateurs doivent être en place avant même l'arrivée des pucerons. Au printemps, plantez une série de fleurs qui attirent différents insectes, telles que alysse , achillée millefeuille , aneth , tournesols et cosmos . Bourrache et phacélie sont également de bons choix et, une fois établies, elles s'auto-ensemencent joyeusement dans les coins et recoins de votre jardin.

Permettez-moi de paraphraser Kevin Costner dans Field Of Dreams. " Si vous le plantez, ils viendront ! "

Les pucerons sur les plants de tomates suffisent à gâcher votre journée. Mais heureusement, nous connaissons les meilleurs prédateurs de pucerons pour vous aider : les coccinelles ! Les coccinelles sont célèbres pour dévorer avec avidité divers insectes nuisibles - et elles sont notre forme préférée de lutte biologique contre les pucerons. Nous avons vu des essaims de coccinelles s'installer et minimiser une grave infestation, dévorant avidement les pucerons à un rythme alarmant ! Combien de pucerons les coccinelles peuvent-elles dévorer ?Nous avons lu qu'une seule coccinelle peut manger plus de 5 000 pucerons au cours de sa vie. Alors, au lieu d'utiliser du savon insecticide sur vos plantes infectées, invitez des coccinelles ! (C'est une autre raison pour laquelle nous n'utilisons pas d'insecticides ! Nous voulons que les coccinelles s'épanouissent et chassent le long des différents tissus de la plante sans tomber malades).

Conclusion

Merci d'avoir lu notre guide sur la lutte contre les pucerons sur les plants de tomates.

Chaque année, les rédacteurs de notre équipe cultivent des tomates du monde entier - d'Australie, du Massachusetts, de l'Ohio et du Portugal !

Et quel que soit l'endroit où nous les cultivons, les pucerons apparaissent toujours ! Nous savons que les pucerons peuvent vous stresser, mais rappelez-vous que la nature sait mieux comment s'en débarrasser.

Voir également: Meilleures bottes de travail imperméables pour la boue et le fumier

Alors, au lieu de sortir votre insecticide, laissez la nature suivre son cours !

Il suffit de quelques coccinelles pour trouver les pucerons. Et ils ne tiendront plus longtemps, nous vous le garantissons !

Merci encore pour votre lecture.

Bonne journée !

Encore une remarque concernant les pucerons sur les plants de tomates ! N'oubliez jamais que les fourmis protègent les pucerons (les fourmis ne peuvent pas résister au doux miel de rosée que les pucerons créent). Le problème est que les fourmis peuvent attaquer à vue les coccinelles et autres prédateurs des pucerons ! Donc, si vous remarquez que vos pucerons dominent votre jardin, il peut être judicieux d'ajouter quelques pièges à fourmis. De cette façon, vous vous débarrassez des gardiens des pucerons. Matière à réflexion !

William Mason

Jeremy Cruz est un horticulteur passionné et un jardinier amateur dévoué, connu pour son expertise dans tout ce qui concerne le jardinage domestique et l'horticulture. Avec des années d'expérience et un profond amour pour la nature, Jeremy a perfectionné ses compétences et ses connaissances dans les soins des plantes, les techniques de culture et les pratiques de jardinage respectueuses de l'environnement.Ayant grandi entouré de paysages verdoyants, Jeremy a développé très tôt une fascination pour les merveilles de la flore et de la faune. Cette curiosité l'a poussé à poursuivre un baccalauréat en horticulture de la célèbre université Mason, où il a eu le privilège d'être encadré par l'estimé William Mason - une figure légendaire dans le domaine de l'horticulture.Sous la direction de William Mason, Jeremy a acquis une compréhension approfondie de l'art et de la science complexes de l'horticulture. Apprenant du maestro lui-même, Jeremy s'est imprégné des principes du jardinage durable, des pratiques biologiques et des techniques innovantes qui sont devenues la pierre angulaire de son approche du jardinage domestique.La passion de Jeremy pour partager ses connaissances et aider les autres l'a inspiré à créer le blog Home Gardening Horticulture. Grâce à cette plateforme, il vise à responsabiliser et à éduquer les jardiniers amateurs en herbe et expérimentés, en leur fournissant des informations précieuses, des conseils et des guides étape par étape pour créer et entretenir leurs propres oasis vertes.De conseils pratiques sursélection et soin des plantes pour relever les défis courants du jardinage et recommander les derniers outils et technologies, le blog de Jeremy couvre un large éventail de sujets conçus pour répondre aux besoins des passionnés de jardinage de tous niveaux. Son style d'écriture est engageant, informatif et rempli d'une énergie contagieuse qui motive les lecteurs à se lancer dans leurs voyages de jardinage avec confiance et enthousiasme.Au-delà de ses activités de blogueur, Jeremy participe activement à des initiatives de jardinage communautaire et à des clubs de jardinage locaux, où il partage son expertise et favorise un sentiment de camaraderie entre collègues jardiniers. Son engagement envers les pratiques de jardinage durables et la conservation de l'environnement va au-delà de ses efforts personnels, car il promeut activement des techniques respectueuses de l'environnement qui contribuent à une planète plus saine.Avec la compréhension profonde de l'horticulture de Jeremy Cruz et sa passion inébranlable pour le jardinage domestique, il continue d'inspirer et d'autonomiser les gens du monde entier, rendant la beauté et les avantages du jardinage accessibles à tous. Que vous ayez la main verte ou que vous commenciez tout juste à explorer les joies du jardinage, le blog de Jeremy saura vous guider et vous inspirer dans votre voyage horticole.